• Accueil
  • Blog
  • Contact
  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Papillons

Posté par le dans Canari
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 1175
Papillons

C'est un article très agréable à regarder que je vous propose , mais pas simple à écrire . 

Je veux avant tout faire passer un message CAPITAL:

pour profiter de cet enchantement qu'est  le vol d'un papillon , la diversité des plantes est obligatoire . 

b2ap3_thumbnail_caterpico.jpg

 

 

 

 

hé hé!

Je le sais bien moi! 

 

 

 

Oui , Cater , tu le sais , tu as besoin de plantes de la famille des Ombellifères , que l'on nomme maintenant Apiacées , je t'installais un carré d'aneth  que tu appréciais particulièrement .

Je me suis rendue dans un lieu magnifique , et qui deviendra surement bientôt un sanctuaire  pour la flore , pour le petit peuple , et pour les humains en quête de sens ...mais nous en reparlerons . 

Pour le moment c'est une ferme dans un village voisin , ceux qui s'en occupent respectent la biodiversité , alors dans la prairie des moutons , j'ai pu réaliser quelques photos attrayantes . 

Voici la Belle Dame  , ou Vanesse des chardons ,

b2ap3_thumbnail_vanesse-des-chardons-belle-dame.JPG

Le plus grand migrateur connu , elle peut parfois parcourir 500 km en un jour , en se reposant juste sur ses plantes hôtes , en particulier le "chardon " ! 

Ce chardon que l'on  nous demande parfois de détruire .Bien sur , les agriculteurs n'apprécient pas de le voir proliférer , mais outre la Vanesse , le chardonneret également  en dépend , les bourdons qui font des réserves de son pollen avant l'hiver ont terriblement besoin qu'il continue d'être présent un peu partout . 

b2ap3_thumbnail_Belle-dame.jpg

En voici une qui a probablement parcouru quelques kilomètres . 

Le cuivré ,

b2ap3_thumbnail_cuivr-commun.JPG

petit papillon tout simple , qui butine les thalles de menthe . Sa chenille se nourrit de rumex  , encore une plante qui  n'est pas fort appréciée  dans les jardins ou dans les champs . 

et surprise , au milieu des cuivrés communs , un joli papillon orange ,

b2ap3_thumbnail_cuivr-des-marais2.jpg

 le cuivré des marais

Petit papillon protégé sur tout le territoire . 

b2ap3_thumbnail_cuivr-des-marais-3.JPG

La femelle pond ses oeufs dans des feuilles de rumex , et la chenille y hiverne . 

Et oui , encore une fois , c'est une plante peu appréciée qui est nécessaire à la présence de cette espèce . 

La carte géographique  2 ième génération 

 ni rare ni exceptionnel 

b2ap3_thumbnail_demi-deuil-2.JPG

 

 Lui aussi semblait bien heureux dans la thalle de menthe ,la ponte se fait sous les feuilles d'orties  ( et oui , toujours les plantes aimées des humains )

et je trouve que le dessous de ses ailes est magnifique. 

 

b2ap3_thumbnail_demi-deuil.JPG

 

Splendide  sur la bardane , le damier Athalie 

b2ap3_thumbnail_damier-athalie-2.JPG

Piètre voilier , ce papillon dépend des clairières . Il est protégé en île de France son habitat disparaissant peu à peu .

La chenille se nourrit de plantain  , de véronique  , voici donc encore des plantes  à conserver , si on veut en été l'observer Complice ... Et oui , j'insiste !

 

l'azuré de l'ajonc

b2ap3_thumbnail_Azur-de-lajonc.JPG

Comme son nom ne l'indique pas , celui ci  se rencontre partout . 

Là il est sur un pied d'euphorbe , la chenille apprécie les fabacées ... 

Mais quelques ajoncs dans le paysage peuvent évidement lui plaire . 

Pour finir , le vous mets le lien vers la poésie de Gérard de Nerval . 

Je l'ai apprise en CE2 il y a bien longtemps , mais elle est restée très présente , et je l'aime toujours autant . 

Les Papillons

 

en prime , une petite vidéo prise au Moulin de Vanneau 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modifié le
Notez cet article:

Biographie


 


Je suis née dans une ferme de Seine et Oise en 1962 j’ai vécu mes premières années dans les champs et les jardins de mes grands- parents.


L’amour de la nature est dans mon ADN.


Plus tard je suis devenue jardinière, en autodidacte j’ai désappris les techniques « agressives « (traitements, recours aux intrants, nettoyages…) et j’ai appris à tenir compte des synergies en œuvre spontanément.


J’ai cru pouvoir partager mes connaissances via une entreprise de conseil que j’ai appelée Ortie-Rose ainsi que d’un blog du même nom.


Ce fut un flop au niveau de la rentabilité financière par contre, comprendre mes erreurs et surtout mes inaptitudes m’a permis de réaliser que j’étais autiste .


C’est aussi mon dans mon ADN.


Alors aujourd’hui, je donne une nouvelle impulsion à Ortie-Rose, en tenant compte de cette particularité.

Voici les derniers articles de cet utilisateur:
  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mardi, 15 juin 2021